C’est dans ce cadre tendu, qu’une rencontre d’une vingtaine de minutes a pu avoir lieu avec le Président du Conseil Départemental pour enfin échanger sur le fond du dossier de l’expulsion des syndicats de leur maison.

Si des précisions ont été apportées, aucun élément concret n’est encore de mise sauf à connaître l’origine de ce projet: l’optimisation immobilière du département.

Cet élément nous a permis de mettre en exergue que la bonne gestion des deniers publics serait mieux assurée en mettant en vente les anciens bureaux du SDIS 91 et éviteraient ainsi à la collectivité de débourser près de 2 MILLIONS d’Euros de frais liés à notre déménagement et cela sans compter les sommes issues de la vente de ce bâtiment.

Nous avons ainsi clairement démontré notre soucis partagé de la bonne gestion de l’argent du département en tant que représentants des salariées et salariés de l’Essonne en réaffirmant notre choix de ne plus bénéficier du projet de rénovation de notre maison des syndicats. Nous vous faisons partager le communiqué de presse que nous diffusons suite à cette entrevue et vous assurons de notre entière détermination à faire entendre notre voix dans cette affaire.

Pierre-Louis MARTIN Secrétaire Général UNSA 91

2017_communique_de_presse_intersyndicale_27_mars_-.png

2017_communique_de_presse_intersyndicale_27_mars_-.pdf

RESTEZ MOBILISE SIGNEZ NOTRE PETITION++++